Retourner au glossaire

Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation est le processus consistant à créer plusieurs machines virtuelles (VM) à partir d’une machine physique à l’aide d’un logiciel appelé hyperviseur. Les VM agissent et fonctionnent de la même façon que les machines physiques, mais elles emploient les ressources informatiques de la machine physique (processeur, mémoire et stockage, par exemple). L’hyperviseur attribue ces ressources informatiques à chaque VM en fonction des besoins. 

Quels sont les avantages de la virtualisation ?

Disposer d’une seule machine en lieu et place de plusieurs machines signifie non seulement que vous avez besoin de moins de serveurs, mais aussi que vous pouvez utiliser ceux dont vous avez besoin au plus fort de leur capacité. Ces gains d’efficacité se traduisent en économies de matériel, de refroidissement et de maintenance.

De plus, vous n’avez plus besoin de serveurs distincts pour exécuter des applications héritées et différents types et versions de systèmes d’exploitation. La virtualisation vous permet d’exécuter plusieurs types d’applications, de postes de travail et de systèmes d’exploitation sur la même machine.

Que pouvez-vous virtualiser ?

Virtualisation de serveurs

Les serveurs sont de puissantes machines conçues pour exécuter des tâches complexes et spécifiques. Il est courant que les équipes informatiques attribuent une tâche ou une application à un serveur, mais cela se traduit souvent par une sous-utilisation des capacités. Vous pouvez également vous retrouver avec trop de serveurs, pas suffisamment d’espace dans votre datacenter et des factures d’électricité élevées.

La virtualisation de serveurs vous permet de tirer parti de toute la puissance de votre serveur en le divisant en plusieurs serveurs virtuels, chacun exécutant son propre système d’exploitation. De cette façon, vous pouvez faire plus avec moins et réduire considérablement les coûts de matériel et d’exploitation.

Virtualisation de postes et d’applications

Les employés d’aujourd’hui souhaitent utiliser leur propre appareil et accéder à leurs applications en dehors du bureau. Installer et assurer la maintenance d’applications et de postes sur les ordinateurs de chaque employé est coûteux et peut être un véritable cauchemar en termes de gestion et de sécurité. 

Les applications et les postes de travail virtuels, quant à eux, résident sur un serveur central, à partir duquel les équipes informatiques peuvent déployer des centaines d’applications et de postes de travail simulés auprès des utilisateurs en une seule fois, plutôt que d’avoir à les installer sur chaque ordinateur. Il en va de même pour les correctifs et les mises à jour. Les collaborateurs interagissent avec les applications et les postes comme ils le feraient avec des applications et des postes natifs, et peuvent y accéder depuis différents appareils en profitant de la même expérience.

Non seulement la virtualisation de postes et d’applications offre aux employés la liberté de travailler où, quand et comme ils le souhaitent, mais elle fournit également aux équipes informatiques un contrôle accru, une sécurité renforcée et une gestion simplifiée. Les applications et les postes de travail virtuels aident aussi les entreprises à assurer la conformité réglementaire, la reprise après sinistre et la continuité d’activité.

Virtualisation réseau

Face à la popularité et à l’utilisation généralisée des environnements virtualisés, de nombreuses entreprises virtualisent également leurs réseaux. La virtualisation réseau facilite les tâches de programmation et de provisioning du réseau, telles que l’équilibrage des charges et la protection par pare-feu, sans avoir à toucher à l’infrastructure sous-jacente. En règle générale, les équipes informatiques gèrent les composants logiciels à l’aide d’une console d’administration basée sur un logiciel.

À mesure que les besoins évoluent, la virtualisation réseau simplifie les modalités de déploiement, de mise à l’échelle et d’ajustement des capacités de calcul pour les équipes informatiques.

Le rôle de la virtualisation dans le cloud computing

Le cloud computing est la mise à disposition de ressources informatiques, de logiciels et de données partagés sous la forme d’un service sur Internet. La virtualisation est l’une des technologies au fondement du cloud computing. Les fournisseurs cloud utilisent la virtualisation pour servir de nombreux clients à partir d’un seul serveur. Un grand nombre d’entreprises ont recours à la virtualisation et au cloud computing pour une efficacité maximale.

En savoir plus sur Citrix Virtual Apps and Desktops et Citrix Workspace.

Ressources supplémentaires :

Téléchargez le kit Infrastructure de postes de travail virtuels (VDI)
Comment VDI répond aux principaux défis informatiques
Réduire les coûts et augmenter l’efficacité avec Cloud VDI et Azure
Kit de migration Virtual Apps and Desktops et Windows 10